Autres articles de blog
Publié le 
1er février 2024
 Lecture : 
min

Communiqué de presse : erable° répond aux accusations

Paris, le 1er février 2024 - Dans de récents articles parus dans la presse économique et financière, erable°, anciennement Cardashift, est accusée de pratiques douteuses liées à son ICO. Depuis plus d'un an, la société est victime d’attaques répétées et d’une entreprise de dénigrement, orchestrée par un ancien partenaire stratégique du projet Cardashift, sur fond de chantage financier. Après de multiples incriminations formulées par voie d’avocats, non suivies d’effets faute de fondement, ce dernier poursuit désormais ses agissements dans le but de décrédibiliser le projet. Il semble depuis s’être tourné vers différents médias de premier plan, ce qui a donné lieu à la publication d’articles, véhiculant des informations mensongères ou trompeuses. erable° souhaite aujourd’hui par voie de communiqué, répondre à ces accusations, et rappeler les fondamentaux du projet et ses perspectives d’avenir, avec l’objectif premier de rassurer sa communauté. 
Communiqué de presse : erable° répond aux accusations

erable°, entreprise portée légalement par une Société par Actions Simplifiée (SAS) de droit français nommée SMARTIMPACT, est gouvernée depuis le 17 mars 2023 par deux nouveaux dirigeants : Yannis BAALA - CEO et Vincent KATCHAVENDA - COO. Ces derniers ont succédé à une ancienne direction composée des mandataires de SMARTCHAIN. 

“À une époque où la finance durable se manifeste surtout dans les déclarations du discours politique, nous tenons à rappeler que nous sommes une équipe dévouée, travaillant pour concrétiser notre vision d'une finance comme levier de réponse aux enjeux environnementaux et sociaux. Ceux qui connaissent notre travail et nos efforts peuvent témoigner de notre sincérité et de notre intégrité. Les accusations portées contre nous sont largement infondées mais aussi profondément blessantes; dans ce contexte, nous étudions actuellement avec nos avocats toutes voies de recours susceptibles de faire cesser ces agissements préjudiciables.” déclare Yannis Baala, CEO de erable°

Genèse de l'ICO et de son allocation

Cardashift lève entre septembre 2021 et janvier 2022, 5M ADA et $2,2M. Le cours de l’époque ayant été très fluctuant entre les différentes phases de la levée (Private, Flash et Public), l’équipe fondatrice prend alors comme référence le cours choisi au moment de la publication du WhitePaper soit $1.26, officialisant le montant de l’ICO à $8.5M.

En 2022, les cours crypto chutent. Afin d’assurer la continuité du projet, les ADA sont vendus de manière progressive pendant 2 ans, dans un contexte de marché très baissier. Le prix moyen de ces ventes s'établit alors à $0.52, représentant une baisse significative par rapport à leur valeur de réception soit une dévaluation totale de $3,7 M. De $8,5 M collectés, la trésorerie de Cardashift tombe alors à $4,8 M.

Sur les 18 premiers mois du projet, 2,5M€ sont investis pour le développement de la plateforme (interfaces et technologies de l’ICO, launchpad -système de vote- sur Cardano, marketing et communication, juridique) avec le recours à des prestataires externes.

Si l’équipe fondatrice de Cardashift a fait des choix, qui, a posteriori, se sont montrés être des erreurs, en ne vendant pas tous les ADA au premier jour et en ayant opté pour une blockchain complexe et donc coûteuse, il n’y a pas eu d’infraction.

Perspectives d'avenir

En mars 2023, alors que Cardashift devient erable°, Yannis Baala et Vincent Katchavenda, les nouveaux dirigeants, commencent alors à internaliser une équipe. Cela marque une vraie inflexion dans la gouvernance et le pilotage de l’entreprise, réduisant drastiquement les coûts associés au développement (plateforme de financement d’actifs tangibles sur Polygon, émission de collections d'actifs digitaux et de tableaux de bord, solution en marque blanche, …). Aujourd'hui, l'entreprise compte 9 salariés et bénéficie d'une situation financière solide, lui assurant plus d'un an et demi de fonctionnement.  

erable° se positionne sur des pans très novateurs dans le monde de la finance, nécessitant du temps pour concevoir et mettre sur le marché de nouveaux produits d’investissement. Si en 2023, la société avait démarré progressivement, avec 3 projets financés (Revolte, Pyxo, Homecycle), elle est désormais prête à accélérer, comme sa roadmap 2024 l’indique, avec une prévision d’au moins un projet par mois pour un montant moyen de 100K€.

Les porteurs de projets apportent leur soutien à erable° :

“Chez Pyxo nous avons adoré travailler avec les équipes d’erable° car elles ont été à l’écoute de nos problématiques et de leur complexité afin de les résoudre par une solution de financement parfaitement adaptée à nos besoins.” déclare Benjamin Péri, CEO, Pyxo.
“erable° nous a permis de lancer notre activité en permettant à une partie de notre communauté de s'investir directement dans la mission de notre entreprise d'économie circulaire, HomeCycle. Aucune autre plate-forme de crowdfunding ou de NFT à notre connaissance n'aurait su nous apporter une solution de financement, permettant à des particuliers de nous soutenir aussi concrètement tout en suivant le fruit de leur impact d'aussi près. Merci à l'équipe de nous avoir donné cette opportunité et nous espérons scaler ce partenariat pour faire du web3 une solution durable de financement pour nos équipements circulaires !” Valerian Fauvel, CFO, Homecycle.

L'une des principales préoccupations d'erable° pour 2024 est la valeur du jeton d'utilité, qui a été gravement dévaluée. L'argent n'est pas "perdu" : tous les investisseurs ont reçu leurs jetons et en sont les seuls propriétaires. D'autre part, erable° est une entreprise en activité qui, depuis des mois, consacre toute son énergie à restituer de la valeur aux investisseurs et à assurer des revenus réguliers à l'entreprise par le biais de licences et de services.

“Plus erable° réussira dans son entreprise de faire adopter de nouveaux produits au service de l’économie réelle, plus la valeur pourra être partagée de manière juste et substantielle” ajoute Yannis Baala.  

En 2024, erable° proposera de nouvelles verticales autour du recyclage de l’eau, de la seconde main ou encore du packaging durable. D’autres perspectives de croissance externe sont aussi au programme, permettant à erable° d’étoffer son offre mais surtout de regarder vers l’avenir et répondre aux attentes initiales des investisseurs, préoccupation première de l’entreprise.

Partager cet article

Ne manquez aucune nouvelle, inscrivez-vous ici !

S'abonner à notre newsletter

Lire d'autres articles

Q/R pour notre communauté
La semaine dernière, erable° a fait l'objet d'une attaque médiatique profondément injuste. Notre mission est de révéler la vérité et de répondre directement aux préoccupations. Nous avons rassemblé toutes les questions qui ont été soulevées au sein de notre communauté et nous essayons d'y répondre du mieux que nous pouvons dans cet article de blog. Ensuite, malgré les défis et les critiques sévères auxquels nous faisons face, nous sommes persuadés que non seulement nous surmonterons ces obstacles, mais en sortirons également fortifiés. 
erable° team
6 février 2024
DAO et gouvernance décentralisée : Rêve ou réalité ?
L'essor récent de la technologie blockchain et de ses cas d'utilisation a ouvert la voie à des innovations radicales dans le domaine de la gouvernance. Les organisations autonomes décentralisées, connues sous le nom de DAO, ont embrassé cette révolution, plaidant pour un changement dans la dynamique du pouvoir qui était autrefois centralisé entre les mains d'élites pas toujours identifiables. Mais la question demeure : Sont-elles réalisables dans la pratique ou restent-elles une utopie ?
Aucun élément n'a été trouvé.
20 octobre 2023
RECAP : LinkedIn Live "Investir dans les appareils ménagers circulaires".
Cet article est un récapitulatif de la session en direct que nous avons organisée avec l'équipe de HomeCycle afin de nous plonger dans leur idée innovante et susceptible de changer le monde.
erable° team
28 février 2024
erableofficial
Lien texte