Autres articles de blog
Produit
Publié le 
12 février 2024
 Lecture : 
min

erable° Modèles d'investissement à impact : Apprentissages, évolutions et perspectives

Dans notre billet intitulé "Réorienter l'épargne vers la transition : Et si on réinventait le produit ?", nous évoquions notre aspiration à développer une nouvelle classe d'actifs financiers. Celle-ci serait conçue pour permettre aux épargnants de contribuer de manière plus substantielle au financement de projets liés à la transition écologique. Après plus d'un an et demi de recherche et développement, ponctués de plusieurs tests (Proof of Concept, PoC), le moment est venu de dresser le bilan de ces efforts et d'esquisser nos prévisions pour les mois et les années à venir. "Tester, tester et encore tester
erable° Modèles d'investissement à impact : Apprentissages, évolutions et perspectives

Cardashift Era - Launchpad et premiers PoCs 

Sélection du premier lot de projets et accompagnement des lauréats dans la recherche de leur modèle de financement

Pour sélectionner les deux premiers projets qui seraient soutenus pour identifier et mettre en œuvre un modèle de financement innovant utilisant la technologie blockchain, nous avons procédé à un système de sélection en trois étapes :

  1. Identification et sélection de 10 projets ayant un impact environnemental et/ou social réel.
  2. Présélection de 4 projets par le vote de notre communauté.
  3. Choix par l'équipe de Cardashift des 2 projets gagnants.

À l'issue de ce processus, Revolte et Pyxo ont été identifiés comme les deux premiers prototypes pour nos efforts de collecte de fonds.

Les lauréats ont bénéficié d'un accompagnement spécialisé pour intégrer l'utilisation de la technologie blockchain dans le financement de leurs initiatives. Le principe directeur : S'assurer que la rentabilité économique des projets financés est toujours liée à la création d'impacts positifs significatifs.

Nous avons abouti à la création d'un modèle de financement unique basé sur une trésorerie communautaire : En échange d'un investissement, nous offrons un jeton qui confère à l'investisseur des avantages futurs, tels que l'accès à un trésor provenant des revenus du projet et un tableau de bord permettant de suivre son impact positif tout au long de la durée de vie du projet. La part de trésorerie de chaque investisseur dépend du nombre de jetons acquis. Elle est financée par les revenus du projet ou par les frais de transaction provenant des échanges de jetons ou des sorties d'investisseurs.

Les PoC ont été conçus pour explorer les interactions qui soulignent et améliorent la valeur de ce trésor.

Lancement de PoC #1 - Revolte 

La première démonstration de faisabilité a été réalisée avec Revolte, qui a levé des fonds s'élevant à 40 000 dollars.

Le modèle : Acheter, réparer et revendre des véhicules électriques.

Il était important de tester deux éléments dans le cadre de ce premier projet pilote :

  1. la capacité à créer un lien entre l'activité du projet et les investisseurs,
  2. et le potentiel de financement supplémentaire que le marché secondaire* pourrait apporter.

*Le marché secondaire fait référence à l'échange de jetons entre investisseurs à un prix déterminé d'un commun accord.

Sur le premier point, nous avons fourni la première version d'un tableau de bord investisseur permettant de visualiser les véhicules achetés et réparés par Revolte, ainsi que de suivre les montants récupérés en trésorerie.

Cette première version du tableau de bord a marqué la première phase d'investissement dans le produit pour erable°, pour un montant total de 20 000 dollars.

Tableau de bord d'investissement de Revolte
Seuls les investisseurs peuvent voir les voitures financées

Sur le second point, l'objectif était de tester les mécanismes innovants conçus dans le modèle économique du token - les "tokenomics".

L'équipe "tokenomics" a investi 15 000 dollars pour évaluer la viabilité technique du modèle de trésorerie et l'effet des frais de transaction (5 %) sur le prix des actifs.
Ces frais, ajoutés à la trésorerie de la communauté, visaient à augmenter le potentiel de réparation des véhicules et les profits des investisseurs.
Le résultat du test, qui n'a montré qu'un léger effet, soulève finalement des questions quant à l'efficacité du mécanisme pour les futures activités de collecte de fonds.

Lancement du PoC #2 - Pyxo 

La deuxième démonstration de faisabilité a été réalisée avec Pyxo, qui a levé des fonds s'élevant à 40 000 dollars.

Le modèle : Achat et location de conteneurs réutilisables dans le secteur de la restauration pour lutter contre la pollution plastique et gagner une part du revenu de location à chaque cycle d'utilisation.

Après l'échec de l'essai sur le marché secondaire, il a été décidé de travailler de manière plus approfondie sur les services (avantages) fournis aux investisseurs pour ce PoC :

  1. La capacité d'offrir une transparence sans précédent sur le projet et son impact,
  2. Ainsi que d'enrichir les utilités extra-financières pour les investisseurs.

Sur le premier point, nous avons décidé d'investir de manière plus importante (45 000 $ en CAPEX) dans le composant "tableau de bord", afin d'en faire un véritable avantage comparatif.

Trois axes d'amélioration ont été privilégiés : une interface repensée, un affichage transparent des flux financiers sur la blockchain, et une connexion directe au back-office de Pyxo pour suivre les conteneurs et l'impact généré en termes de plastique évité.

Tableau de bord des investisseurs de Pyxo

Sur le second point, nous avons introduit un concept de rareté pour chaque token, défini aléatoirement au moment de l'investissement. Ces niveaux de rareté étaient destinés à donner accès à terme à des avantages spécifiques exclusifs à Pyxo et à ses ventes futures.

Cet effort continu nous a permis de tester nos hypothèses sur les aspects utilitaires et de mettre en œuvre une version du tableau de bord, ce qui nous permet aujourd'hui de proposer notre solution en tant que service en marque blanche. Cependant, pour les levées de fonds suivantes, il était nécessaire de revenir à des modèles de financement plus simples. C'est ce qui nous a amené à nous concentrer sur le PoC HomeCycle.

Evolution vers erable° - Simplification et professionnalisation

Les deux premiers PoC ont permis de tirer deux leçons principales : se concentrer sur le marché primaire et simplifier la discussion sur les services publics afin de donner la priorité au modèle de rendement de la trésorerie.

Pour les projets HomeCycle (16K$ pour le premier, 20K$ pour le suivant), nous avons donc choisi de travailler principalement sur la clarification et la professionnalisation du modèle de rendement de la trésorerie.

En outre, nous avons rendu notre plateforme plus accessible et amélioré l'expérience des investisseurs. Nous reconnaissons que le désir d'investir dans des projets significatifs va bien au-delà des aspects techniques de la blockchain. L'investissement ne devrait pas être entravé par des barrières techniques. Nous avons donc introduit des options de paiement par carte de crédit et facilité la création d'un portefeuille numérique avec une adresse e-mail, alignant ainsi notre expérience utilisateur sur celle des plateformes de crowdfunding plus traditionnelles.

L'expérience de l'investisseur dans l'application mobile

Dans le cadre de nos prochaines levées de fonds, tout en poursuivant notre engagement à financer des actifs tangibles ayant un impact positif, nous envisageons une refonte stratégique de notre structure juridique. Cette initiative vise à faire évoluer notre proposition de valeur vers un modèle de contrat financier, plus proche des préoccupations premières des investisseurs.

Vers un nouveau modèle en trois étapes

1ère étape : Modèles de partage des revenus liés à une réserve d'actifs tangibles

Tout comme pour les voitures électriques, les machines à laver et les récipients réutilisables, nous continuerons à faire le lien entre la finance numérique et l'économie réelle, avec un impact positif.

Nos futurs contrats renforceront les trois axes suivants :

  1. Un engagement plus ferme de la part des projets sur le pourcentage des revenus reversés aux investisseurs
  2. Une clause spécifique sur l'obligation d'allouer des fonds aux actifs
  3. La personnalisation des contrats établit un lien direct entre les investisseurs et les porteurs de projets

Cela entraînera également des évolutions de notre plateforme : mise en œuvre d'un processus de connaissance du client (KYC) pour chaque transaction, et signature d'un contrat par chaque investisseur.

A noter :

  • Le marché secondaire sera initialement désactivé et, une fois réactivé, conditionné à un accord signé entre le projet, le vendeur et l'acheteur. Nous nous engageons à faciliter autant que possible le processus à venir sur la plateforme.
  • Le mécanisme de retrait des rendements de la trésorerie évoluera également à l'avenir : les investisseurs auront la possibilité de retirer leurs fonds de la trésorerie à tout moment sans avoir à "brûler/détruire" leur jeton en retour.
  • En accord avec le projet, les fonds en attente de déploiement dans le monde réel peuvent être systématiquement alloués sur DeFi (par exemple AAVE). 

2e étape : Diversifier notre offre

Tout d'abord, nous prévoyons d'offrir la possibilité d'investir non pas dans un seul projet, mais dans un portefeuille de projets. Le capital non déployé générera également de l'intérêt en s'appuyant sur les mécanismes les plus connus et reconnus de DeFi. Ce nouveau modèle d'investissement offre plus de flexibilité et de liquidité aux investisseurs.

Ensuite, nous visons à créer des groupes de projets thématiques, axés soit sur un secteur spécifique comme la mobilité électrique, soit sur une région géographique définie. Cette approche permettra aux investisseurs de cibler leurs intérêts et de soutenir les domaines qui sont importants pour eux.

En outre, certains des produits envisagés nécessitent des accords juridiques supplémentaires pour être lancés sur le marché européen. Il s'agit notamment de modèles similaires aux obligations, que nous pourrions proposer sous la forme de jetons de sécurité. Dans ce contexte, l'obtention de la licence PSFP (Crowdfunding Service Provider) est l'une de nos priorités pour l'année à venir, renforçant ainsi notre conformité réglementaire.

3e étape : Développer un nouvel instrument financier pour un changement positif

Après avoir testé et approuvé notre produit financier, notre objectif sera de revenir à l'aspect utilitaire avec un contrat intelligent de gestion de trésorerie encore plus sophistiqué.

L'idée serait de donner aux investisseurs la possibilité de participer activement aux décisions concernant l'affectation des fonds de la trésorerie communautaire et de les rendre copropriétaires des actifs matériels financés, en tant que détenteurs d'actions de cette trésorerie.

Cette innovation nécessite des ajustements juridiques, notamment en termes de reconnaissance juridique d'un contrat blockchain en tant que propriétaire d'actifs physiques. Nous avons engagé des discussions avec France Expérimentation pour évaluer la faisabilité d'un test pilote.

En conclusion, nous sommes ouverts à la discussion sur nos produits et leurs développements. Les commentaires et les questions de la communauté sont les meilleurs moteurs pour continuer à innover dans la bonne direction.

Partager cet article

Ne manquez aucune nouvelle, inscrivez-vous ici !

S'abonner à notre newsletter

Lire d'autres articles

Communiqué de presse : erable° répond aux accusations
Paris, le 1er février 2024 - Dans de récents articles parus dans la presse économique et financière, erable°, anciennement Cardashift, est accusée de pratiques douteuses liées à son ICO. Depuis plus d'un an, la société est victime d’attaques répétées et d’une entreprise de dénigrement, orchestrée par un ancien partenaire stratégique du projet Cardashift, sur fond de chantage financier. Après de multiples incriminations formulées par voie d’avocats, non suivies d’effets faute de fondement, ce dernier poursuit désormais ses agissements dans le but de décrédibiliser le projet. Il semble depuis s’être tourné vers différents médias de premier plan, ce qui a donné lieu à la publication d’articles, véhiculant des informations mensongères ou trompeuses. erable° souhaite aujourd’hui par voie de communiqué, répondre à ces accusations, et rappeler les fondamentaux du projet et ses perspectives d’avenir, avec l’objectif premier de rassurer sa communauté. 
erable° team
1er février 2024
RECAP : Live H2O Care
Cet article est un récapitulatif de la session en direct que nous avons organisée avec Tom Bobst, PDG de H2O Care, afin de nous plonger dans son idée innovante qui va changer le monde.
erable° team
28 février 2024
Tutoriel sur le processus d'authentification KYC
Bonjour ! Ce document vous servira de guide pour vous aider à effectuer votre démarche KYC (Know Your Customer) sur l'appli d'erable°. Le KYC, ou " Know Your Customer ", est obligatoire pour investir et nous permet de vous fournir un cadre sécurisé pour votre investissement. Ce processus est plus facile à manipuler sur votre téléphone. Toutefois, il est toujours possible de le faire sur ordinateur.
erable° team
21 février 2024
erableofficial
Lien texte